TOKYO SONATA
2019
Encore une fois, Tokyo.

Revenir, c’est vérifier que les choses sont encore là, que les espaces nous survivent.
Tokyo, c’est revoir l’accumulation des recoins, le conglomérat des cubes qui s’érode sous nos yeux différents.
Au dessus de la verticalité des surfaces c’est l’entonnoir qui amoncelle les grains.
Tokyo, c’est le temps par strates et les souvenirs qui s’agglutinent.
C’est le premier bento d’une nuit d’avril en bord de rivière il y a douze ans.

//